Les différents types de logiciel

Le fonctionnement des outils informatiques est difficile à décrypter par un simple usager. De même pour l’utilisation du logiciel, l’utilisateur ne raisonne qu’à l’efficacité de ce produit et à ses fins de pratique. Dans la plupart des cas, les destinataires finaux n’arrivent pas à différencier les logiciels selon leur mode d’application et leur nature. Cet article va vous classifier ces types de logiciel afin de connaître leur utilité.

Mode d’application : les logiciels systèmes et les logiciels applicatifs

Il y a deux sortes de logiciels : ceux qui sont en interaction directe avec le matériel et ceux qui s’exécutent de façon indirecte. Ces deux logiciels sont fabriqués pour les entreprises et les particuliers. Les logiciels système figurent dans la catégorie de ceux qui programment directement le matériel informatique. Ils conditionnent le fonctionnement général d’un appareil comme un ordinateur. Par contre, les logiciels applicatifs et les middlewares sont des logiciels supplémentaires propres à un type d’exécution. Plus précisément, le logiciel applicatif permet à un usager de réaliser une tâche particulière comme l’exécution d’un jeu sur un ordinateur. Par contre, l’installation d’un programme et l’ouverture d’un dossier ne peuvent pas se faire sans un logiciel système.

Portée d’utilisation : les logiciels propriétaires, les logiciels payants et les logiciels libres

Cette catégorie définit comment les droits d’utilisation du logiciel sont octroyés aux utilisateurs. C’est ce qui différencie en principe, les logiciels propriétaires, les logiciels payants et les logiciels gratuits. Les logiciels propriétaires sont intégrés directement dans un produit. Par exemple, lorsque vous achetez un nouvel ordinateur, le système d’exploitation Windows y existe déjà pour assurer son fonctionnement, c’est donc un logiciel propriétaire. Il ne peut pas être acquis séparément de votre PC. Les logiciels payants sont connus sous le nom de « shareware », les propriétaires de licence peuvent faire un partage libre du logiciel pour un essai gratuit durant une période déterminée. Un logiciel libreest tout le contraire d’un logiciel payant, car il peut être copié, utilisé et modifié à souhait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.