Quel cursus pour devenir infographiste ?

En ce temps où le digital est à son apogée, de nombreux métiers y afférents sont en perpétuelle évolution. Le métier d’infographiste fait partie de ces métiers qui ont évolués avec la numérisation. Choisissez votre formation en fonction de votre domaine d’orientation.

Que fait un infographiste ?

L’infographiste peut travailler dans de nombreux domaines où l’image est en premier plan. Ceci inclut la télévision, le cinéma, la publicité, les jeux vidéo, l’édition, le design, l’architecture et bien d’autres encore. Quel que soit le domaine choisi, un infographiste doit être un véritable artiste rien qu’avec son crayon, avoir le goût de la précision dans le calcul pour bien cadrer ses créations et dominer les outils et logiciels de graphisme pour réaliser son travail. Le travail de l’infographiste est de faire passer un message percutant avec des mots et des images. Il doit maitriser parfaitement l’informatique pour venir à ses bouts. Avec une simple idée, un message, il invente un scénario ou un storyboard pour le faire passer. Il réalise d’abord des croquis, les informatise sur l’ordinateur avant de les finaliser. Ses prestations peuvent aller d’une simple création de logo jusqu’à la réalisation d’un dessin animé. Il embrasse les compétences de plusieurs professionnels comme le scénariste, le marketeur, le développeur informatique et le designer.

Les formations à suivre

Tous les niveaux peuvent accéder au métier d’infographiste allant du CAP au bac+5. Vous pouvez décrocher dès la 3ème, un certificat d’aptitude professionnelle en dessinateur d’exécution en communication graphiste ou infographiste exécutant. Vous pouvez poursuivre en BEP Métiers de la communication et des Industries graphiques ou en BEP opérateur infographiste multimédia. Vous pouvez grimper d’un niveau avec le bac professionnel métiers de la communication et industrie graphique option production graphique ou option production imprimée. Le choix est plus large au niveau des études supérieures. À partir bacc+2, vous devez orienter votre formation selon votre carrière envisagée. Vous pouvez alors prétendre à un BTS communication visuelle option multimédia ou option graphisme édition, un DMA arts graphiques option typographie, un DMA cinéma d’animation. Ensuite, vous pouvez finir vos études suivant le système LMD avec une licence en arts plastiques, en design ou encore en activité et technologie de la communication ou création multimédia. Un master professionnel interactivité et nouvelles images ou MINI, master professionnel arts visuels, diplôme supérieur arts appliqués mention créateur concepteur option communication visuelle, doctorat esthétiques sciences et technologies des arts-images numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *