Le phygital en quelque mots

On s’est rué sur le commerce digital, on a loué l’e-commerce, on a ouvert moult magasins virtuels, on a conseillé aux boutiques physiques de s’offrir une extension en version numérique. Depuis 2013, une autre tendance pointe le bout de son nez : la digitalisation des points de vente réelle. Ce processus est baptisé phygital, contraction des mots « physique » et « digital ». Il ne s’agit plus de soigner son site d’e-commerce ni d’accorder un soin minutieux à sa boutique physique. Il s’agit en quelque sort de fusionner les deux concepts : faire bénéficier l’e-shop d’un socle physique et faire bénéficier ce socle physique des atouts des procédés digitaux.

Réunir 3 concepts autour d’une marque

C’est aujourd’hui le trio gagnant pour réussir à sans cesse augmenter son chiffre d’affaires. Vous avez votre boutique ou votre entreprise physique et vous vous dotez d’un site d’e-commerce. Le troisième élément est de procéder à la digitalisation de votre bâtiment. Les exemples de solution ne manquent pas. Si vous êtes un restaurant, vous pouvez par exemple permettre aux clients de passer commande sur votre site avant de se rentre à votre établissement.

Le phygital peut aussi consiste à intégrer l’expérience en casque de réalité virtuelle dans un magasin de prêt à porter. Ou encore, il peut s’agir de rendre possible la réservation d’un article sur internet avant de venir l’essayer en magasin. Les solutions ne manquent pas : le tout est de l’expérimenter et de test sa fiabilité.

Le client au centre des préoccupations

Avec le phygital, l’enseigne ne cherche plus à améliorer son image. Il se préoccupe du bien-être des clients lorsqu’ils viennent faire leurs courses chez eux. Son passage doit être préparé, rapide, pratique, confortable.

Avec le phygital, on évite les réponses négatives qui contrarient les clients. Ces derniers savent ce qui est (la disponibilité d’un produit par exemple) et ce qui en sera (un arrivage à venir par exemple).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *