L’ERP : l’outil indissociable pour la gestion d’une entreprise

Désormais, il est difficile de concevoir la gestion d’une entreprise sans recourir à un ERP (ou un PGI en français, l’acronyme anglais étant le plus répandu dans le monde professionnel). L’ERP « sait tout » grâce à son immense base de données sans cesse mise à jour par ses utilisateurs, où qu’ils soient dans l’entreprise et quel que soit la fonction qu’ils occupent. L’ERP facilite également tout : les tâches de suivi, les tâches de contrôles, les tâches d’analyse… L’ERP permet d’anticiper, favorise la réactivité et contribue à la vigilance. En somme, l’ERP peut être considéré comme le deuxième « cerveau » de l’entreprise. Voici une courte présentation du Progiciel de Gestion Intégrée.

Composition d’un ERP

Un ERP est un logiciel, mais un logiciel extrêmement puissant puisqu’il sert toute une entreprise. Par-dessus tout, il constitue le « gardien » de l’intégralité des données qui quantifient et qualifient la vie, l’activité et le fonctionnement de l’entreprise. Les données de l’ERP permettent également de retracer la chronologie des opérations qui rythme le quotidien de l’entreprise. Les avantages de l’exploitation d’un ERP sont nombreux. Par exemple, pensez à prendre le contrôle de vos finances grâce à un progiciel de gestion intégrée. Oui, c’est possible, car la plupart des progiciels de gestion intégrée comportent un module de gestion financière. Un ERP est composé de plusieurs modules. L’ensemble de ces modules caractérise l’architecture de l’ERP. L’architecture renvoie à la manière dont chaque module interagit avec les autres modules. En clair, un module peut fonctionner seul, mais tout son potentiel est dévoilé lorsqu’il fonctionne de concert avec les autres modules.

ERP et réseau

La mise en œuvre de cette synchronisation entre les différents modules est possible grâce à la constitution d’une base d’information unique dans laquelle les modules puisent les données. Le travail synchronisé des modules nécessite également que les différents postes de travail utilisant l’ERP soient mis en réseau. Vous l’avez sûrement deviné, le déploiement d’un ERP au sein d’une entreprise constitue une mission complexe pour l’informaticien. Enfin, il faut une compatibilité entre les modules de l’ERP. Lorsque ces trois points sont réunis, on peut dire que l’architecture de l’ERP est impeccable. Enfin, on ne peut présenter la composition d’un ERP sans évoquer le serveur : c’est sur ce serveur que la base de données est enregistrée et c’est depuis ce serveur qu’est effectuée la mise en réseau de ces données (en Intranet par exemple). Elles peuvent ainsi être vues et utilisées par tous ceux qui se connectent au réseau via leur poste de travail.

Utilité et évolution d’un ERP

Un bon système ERP peut s’avérer très utile, en particulier pour tous ceux qui sont amenés à prendre des décisions dans l’entreprise. La raison est simple : les données fournies par l’ERP sont à jour, ce qui permet de faire des analyses cohérentes. Ce qu’il faut savoir, par ailleurs, c’est que l’ERP n’est pas seulement un gigantesque système d’information. C’est également un fabuleux outil pour suivre et donc optimiser les processus opérationnels de l’entreprise. Et même lorsque l’entreprise change son organisation, l’ERP ne devient pas hors service : il s’adapte à la métamorphose de l’entreprise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.