Cybercriminalité : ce que vous devez savoir

De nombreux types de pirates existent dans le monde de l’informatique. Cependant, ceux qui ont la capacité de produire et de développer les programmes malveillants sont les plus dangereux d’entre eux. En effet, les programmes qu’ils développent et propagent peuvent avoir la capacité d’espionner des appareils informatiques, de voler des données ou encore, de faire du chantage. C’est de la cybercriminalité. À part cela, il existe d’autres points à connaitre sur ce type de crime.

Les actes englobés dans la cybercriminalité

La cybercriminalité est une attaque criminelle grâce à des moyens informatiques. Elle peut ainsi cibler des biens physiques ou un individu en particulier. La cybercriminalité touche les biens si l’objectif de l’attaque est la fraude via les paiements en ligne et le vol. Il s’agit aussi de tout ce qui concerne la vente d’un matériel volé sur le Net et le hacking. Dans cette catégorie, on peut également noter le téléchargement illégal d’œuvre artistique que ce soit des fichiers vidéo, audio ou des livres électroniques ainsi que les logiciels. Pour ce qui est des attaques visant un individu, ce sont les chantages, les actions qui ont pour but de voler des données personnelles, mais aussi l’incitation à la violence, les propos homophobes et discriminatoires et les diffamations publiques. Tous ceux qui diffusent des propos racistes ou qui donnent des recettes pour la fabrique d’objets dangereux sur le net sont également considérés comme des cybercriminels. La propagation de virus ainsi que l’usurpation d’identité sont des autres formes de ce type de criminalité.

Comment éviter les cyberattaques ?

Pour éviter de se faire arnaquer ou de subir les actions des cybercriminels, il est important de se défendre en optant pour des solutions multicouches. Il s’agit de se doter de solutions informatiques qui ont la capacité d’assurer la détection des signatures de programmes informatiques. Ces solutions vont ensuite analyser les programmes et les mettre en quarantaine ou les supprimer s’ils sont dangereux. Il faut également faire attention sur la provenance des attaques. Elles peuvent être d’origine externe, mais il est possible qu’elles soient aussi internes. Que ce soit les collaborateurs d’une entreprise ou un proche dans ce cas, le chantage ou le piratage d’un réseau ou un système informatique peuvent venir de l’intérieur même d’une organisation. Il faut aussi penser à mettre à jour les solutions et programmes informatiques pour renforcer la protection des appareils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.