Comment devenir un réparateur informatique ?

Réparateur informatique, ou plus communément appelé « informaticien », est un métier qui semble intéresser les jeunes. Dans une société presque entièrement informatisée, c’est un domaine qui ne risque pas de souffrir de la crise. Il n’en demeure pas moins pour en devenir un, il y a quelques conditions à remplir.

Trouver sa spécialisation

Contrairement aux idées reçues, tous les réparateurs informatiques ne se valent pas. Certains sont spécialisés dans le software et d’autres dans le ardware. Dit plus simplement, quelques techniques sont plus adeptes de la réparation via des logiciels et l’entretien des systèmes. Les Ardwares quant à eux sont plus techniques et sont plus à l’aide dans le démontage et le remplacement des pièces.
Chaque discipline nécessite une formation de plusieurs années. Un BACC pro sera nécessaire pour s’inscrire dans les cursus universitaires informatiques. Selon que l’on ait envie d’un Master ou d’un doctorat, il faudra passer entre 4 à 5 ans sur les bans de l’école.

Se faire un nom sur le marché : tout commence dans les stages

Que l’on souhaite devenir un réparateur indépendant ou travailler dans une agence informatique, il importe de se faire une réputation pour se targuer récolter les meilleurs contrats. Tout commence au stage.
Passage obligatoire pendant les cursus universitaires, les stages sont bien plus que des cours de perfectionnement. Ce sont de bonnes occasions pour faire valoir ses connaissances et se faire quelques contacts. Dans certains cas, les stagiaires se font directement recruter par les entreprises qui les accueillent. Mais tout dépend de la qualité du travail que l’on fournit pendant son passage.

Les avantages de devenir un informaticien porté

Le portage salarial touche également le domaine de l’informatique. Pour ceux qui souhaitent devenir des dépanneurs indépendants, en apprendre davantage sur ce genre de prestation peut s’avérer être utile. Et pour cause, devenir un salarié porté consiste à garder les mêmes libertés qu’un dépanneur indépendant, mais avec les avantages sociaux d’un employé classique : retraite, congé payé, couverture sociale, etc. Mieux ! On n’aura pas à prospecter pour trouver les meilleurs contrats. L’entreprise de portage s’en charge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.