Hacking, comment s’en protéger ?

Le hacking est une pratique malhonnête qui consiste à lancer des malwares et des cyberattaques à l’encontre des gouvernements, des entreprises et des particuliers. Le nombre de cas recensés ces dernières années ne cesse d’augmenter notamment en raison d’une utilisation plus accrue du réseau internet. Avec la démocratisation de ce dernier, la majorité des transactions et des tâches qui se font au quotidien ont été simplifiées, mais cela expose malheureusement les utilisateurs à de nombreux risques.

Le système de messagerie chiffrée

Différentes solutions peuvent vous permettre de limiter les risques de vous faire hacker. Vous devez d’abord savoir que l’utilisation d’une messagerie instantanée telle que Gmail expose vos informations personnelles et données du fait que Google, l’instigateur de ce système, est réputé pour la collecte de données. Pour cette raison, il est recommandé d’utiliser plutôt des solutions certifiées par l’Anssi comme la messagerie de Laposte par exemple. Vous pouvez aussi opter pour des messageries instantanées qui utilisent un système de chiffrement symétrique à l’instar de Telegram ou encore de WhatsApp. Des experts en hacking recommandent malgré tout, des solutions plus sûres telles que Wire, Dust ou Signal. Ces dernières proposent des communications plus sécurisées grâce à un chiffrement qui va s’effectuer du début à la fin sur tous les messages/appels envoyés et reçus.

Utiliser un réseau privé

Avec la popularisation de l’internet, il est aujourd’hui facile d’accéder à des Wifi gratuits dans des lieux publics tels que les hôtels, les gares, etc. Pourtant, il est fortement déconseillé de recourir à ces réseaux libres d’accès. Vous devez savoir que les hackers peuvent facilement ébranler l’accès à ces réseaux. Ce qui leur permet de suivre toutes les données qui y transitent dès lors que vous vous y connectez. L’idéal est d’utiliser un réseau virtuel privé également dit VPN si vous devez travailler à distance depuis votre ordinateur. Le VPN vous permet de créer un trafic privé par lequel seules les informations émises par les ordinateurs autorisés transiteront. Ceux qui utilisent des réseaux publics ne peuvent logiquement pas y accéder. Ce qui limitera les risques de vous faire voler vos données. Vous pouvez par exemple installer sur votre ordinateur des VPN tels que Cyber Ghost, ExpressVPN, Surfshark, Hide my Ass, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.